5 records olympiques qui semblent imbattables

1. Usain Bolt - 100 mètres en 9,63 seconde

Lorsque l’on pense à une légende de l’athlétisme, le nom d’Usain Bolt vient immédiatement en tête. A Pékin en 2008, le Jamaïcain s’était présenté aux yeux du monde en remportant le doublé 100m – 200m. C’est 4 ans plus tard, à Londres en 2012, qu’il a confirmé en remportant à nouveaux les deux médailles d’or. Le tout en signant un record olympique sur 100 mètres : 9.63 secondes. Encore aujourd’hui, ce record olympique semble inatteignable.

Source photo : 20minutes

2. Michael Phelps - 23 médailles d'or

Michael Phelps est le nageur le plus décoré de l’histoire des Jeux Olympiques. Avec 23 médailles d’or, il détient un record olympique qui semble imbattable. Sa domination en natation est incomparable, et il est peu probable que quelqu’un atteigne un tel sommet dans un avenir proche. Si le Français Léon Marchand semble être le mieux placé ( https://www.champs.fr/jo-2024-top-5-des-chances-de-medailles-francaises/ ) pour lui chiper ses records les uns après les autres, celui de 23 médailles d’or remporté paraît lui encore en sécurité pour quelques années au moins.

Source photo : Medium.com

3. Bob Beamon - Saut en longueur de 8,90 mètres

Aux Jeux Olympiques de Mexico en 1968, Bob Beamon a réalisé un saut en longueur phénoménal de 8,90 mètres. Ce record mettra près de 23 ans pour être égalé, mais seulement lors d’un championnat du monde. Bob Beamon détient donc encore le record olympique du saut en longueur. L’athlète américain a profité ce jour-là de conditions météorologiques favorables pour réaliser cette performance exceptionnelle.

Source photo : L’Equipe

4. Florence Griffith-Joyner - 200 mètres en 21,34 secondes

Florence Griffith-Joyner, également connue sous le nom de Flo-Jo, a établi un record incroyable au 200 mètres aux Jeux Olympiques de Séoul en 1988. Son temps de 21,34 secondes reste inégalé. Sa technique et sa vitesse continuent d’être une référence dans l’athlétisme féminin. Même s’il a parfois été approché, ce record est encore bien gardé par l’Américaine. Certaines études ( https://www.marianne.net/societe/sante/mondiaux-dathletisme-les-records-du-200-m-seront-ils-un-jour-battus ) énoncent même certaines limites montrées par le corps humain en termes de performances sportives au cours des dernières années.

Source photo : Marianne.net

5. Larisa Latynina - 18 médailles olympiques

Larisa Latynina est une véritable légende du sport. Elle est d’abord la première femme à remporter 9 titres olympiques. Au total, son nombre de médaille s’élève à 18, entre 1956 et 1964. Elle a même détenu pendant de nombreuses années le record de médailles, avant l’arrivée de Michaël Phelps. Elle demeure néanmoins la femme la plus médaillée de l’histoire des Jeux Olympiques. Sa polyvalence et sa longévité dans le sport restent des exemples pour les gymnastes mais aussi les sportifs du monde entier.

Source photo : Twitter

Ces records des Jeux Olympiques illustrent des moments d’exception dans l’histoire du sport. Ils montrent la capacité humaine à atteindre des sommets incroyables. Ces exploits sont non seulement des records du sport, mais aussi des témoignages de la détermination et du talent.

Pour savoir si certains de ces records tomberont prochainement, il ne vous reste plus qu’à suivre les JO de Paris 2024 ! Et une fois les Jeux Olympiques terminés, retrouvez vos champions préférés tout au long de la saison sur CHAMP’S, application gratuite et disponible sur Android, IOS et téléviseurs connectés.